Actu 24H Kayak

Actu 2011

Mercredi 8 Juin 2011, 10:57 , par jg56 Publié dans #Infos

Janvier > mars :

- Cette année, kayaks gonflables pour tous ! Mais semi-rigides tout de même, pesant seulement 14kg contre 35kg les années précédentes.

Idoine, qui proposait depuis 2003 des embarcations rigides (sauf en 2008 où c'est Ocean Kayaks qui a été appelé), ne fourira donc plus les 24 Heures Kayak. En effet, dans les accords passés avec Idoine, les 24 HK louaient la centaine de bâteaux qu'ils étaient chargés de vendre à la fin de la compétition, en tant que kayaks d'occasion. Mais au fil des années, comme tous n'étaient pas achetés, un stock s'est formé, ce qui n'a pas forcément été du goût d'Idoine.

Par conséquent, on peut se dire que les organisateurs auraient pu utiliser ce stock en 2011, mais ce n'est pas ce qui était prévu avec Idoine, donc il a fallu chercher dans une autre direction : les kayaks gonflables. La base de Lochrist en a déjà mais ce ne sont pas ceux-ci qui seront utilisés en 2011, car ils sont un peu âgés et ne sont tout simplement pas assez nombreux.

Afin de préparer ce changement de matériel, quelques kayaks gonflables appartenant à Lochrist, les "kayaks test", avaient fait leur apparition au milieu des Idoine en 2010. Cependant, les concurrents ont été été très déçus de leur comportement : plus lents, moins maniables - à chaque coup de pagaie le kayak pivotait. Il fallait fournir beaucoup plus d'efforts pour parcourir la même distance que les Idoine, à tel point qu'au premier tour le dimanche, les organisateurs avaient autorisé les gonflables à ne pas redescendre jusqu'au Grand Barrage. Mais quelques instants plus tard dans le Stade d'Eau Vive, ils se faisaient déjà doubler par les rigides ! Et cela s'est bien ressenti dans le classement final... Par ailleurs, certaines équipes ont dû changer d'embarcation, car il n'est pas rare que celles-ci se soient dégonflées ! L'inégalité était donc évidente et c'est pourquoi une catégorie pour les gonflables avait tout de même été prévue. Le seul avantage de ces bâteaux est qu'ils étaient moins lourds, qu'ils faisaient moins mal au dos et qu'ils étaient moins dangereux. Mais cela se compensait par les difficultés à les manier et à avancer avec, notamment à contre-vent.

Alors comment seront les kayaks gonflables de 2011 ? Espérons qu'ils soient mieux que ceux de Lochrist, et si possible à la hauteur des kayaks rigides habituels. En tout cas, d'après le public et les compétiteurs de l'an dernier, les kayaks gonflables étaient loin de faire l'unanimité.

 

- Cependant, les 24 HK ont tout de même de bons côtés cette année : il y aura une récompense pour le meilleur groupe de supporters tandis qu'un parcours ludique (le Parcabout), un mur d'escalade et un simulateur de navigation seront installés. Il y aura toujours la possibilité d'engager des défis entre équipes.

 

- Il y a par contre un autre point négatif pour 2011 : la restauration et l'hébergement. Du côté de la restauration le samedi soir, un apéritif sera proposé aux participants en plus du repas préparé le restaurant Terres. Par ailleurs, il ne sera pas impossible que les restaurants à Lochrist et à Langroix refusent les grands groupes. De plus, les habitués qui campaient encore il y a quelques années dans le Parc du Bunz n'auront pas la possibilité d'y camper à nouveau. Les campings étant rares dans les alentours et, par mesure de sécurité, le camping sauvage étant interdit, il faudra s'organiser à l'avance. Bien sûr, le mieux est de pouvoir rentrer chez soi le soir-même, d'y manger quelque chose de bien consistant avant de bien dormir, car le dimanche le départ est donné dès 10h du matin. Mais faire la fête a aussi ses bons côtés !


Avril :

- Une semaine après l'ouverture des inscriptions, les 24 Heures Kayak 2011 ne comptent que 15 équipes. D'habitude, pratiquement tout le monde envoie son inscription dans ces premiers jours, mais 2011 sera probablement une année difficile. Les 150 places disponibles seront-elles toutes prises ?

 

- À la fin du mois d'avril, on compte à peine quelques dizaines d'équipes. Les dernières années, les 120 embarcations étaient pratiquement toutes réservées à cette époque. Le nombre de places disponibles a donc été réduit de 150 à 130.


Mai :

- À la fin du mois de mai, on compte 67 équipes engagées, soit à peu près autant que la première édition en 2001. Le nombre de places a finalement été réduit à 120, comme les dernières éditions. Mais même en laissant les inscriptions ouvertes jusqu'au dernier jour, il paraît impossible d'avoir 120 kayaks sur l'eau le 11 juin.

Alors pourquoi y a-t-il aussi peu d'engagés ? Comme dit précédemment, les kayaks gonflables ne sont pas bien accueillis du tout, mais il faut aussi dire que l'inscription, accompagnée de la restauration et de l'hébergement, coûte un certain prix, en constante augmentation ces dernières années. Ainsi, on a remarqué que les équipes de jeunes se faisaient de moins en moins nombreuses au fil des éditions. Par ailleurs, l'édition 2011 se déroulant durant le long week-end de la Pentecôte, certaines personnes ont donc probablement voulu en profiter pour d'autres occupations. Enfin, ces dernières années, les partenaires ont parfois moins soutenu la manifestation - et entre autres le sponsor titre Ouest-France, qui est à présent plus sollicité par les 24 HK que lui ne sollicite les 24 HK.

 

- On s'inquiète également du retard dans l'acheminement des nouveaux kayaks, qui sont fabriqués en Chine, alors que le transport des Idoine était plus simple puisqu'ils étaient construits en Europe.


Juin :

 

7 juin :

- Le nombre d'équipes inscrites a un peu augmenté puisqu'il a dépassé le seuil des 80, et ce nombre a même atteint 83.

 

- Du fait que les kayaks gonflables soient plus lents et qu'il y aura moins d'équipes, il se pourrait que le parcours soit raccourci. Tout d'abord, il est pratiquement certain que le premier tour ne soit pas rallongé, puisque le peloton sera moins nombreux. Mais il est aussi probable que le tour soit simplement limité à l'Île-de-Locastel. Le peloton serait alors plus compacté, mais ce parcours raccourci serait moins fatiguant physiquement.

 

- De quoi inquiéter beaucoup : aucun kayak n'a encore été livré. L'explication vient du fait qu'ils ont été fabriqués en Chine. Avant de revenir en France, ils ont cependant fait une escale au Japon, pays touché récemment par des catastrophes naturelles mais aussi nucléaires. Puis, malheureusement, arrivé en Europe, on a remarqué que ce stock de kayaks était irradié. La fabrication était donc à refaire ! Actuellement, les nouveaux kayaks, "sains", seraient en transport mais ne sont pas encore arrivés à Lochrist.

 

8 juin :

- Le nombre d'équipes continue à augmenter : il est de 86.

 

- Pas de candidats (ou en tout cas beaucoup moins), pas de kayaks (du moins pas encore) et pas d'eau (la pluie a beaucoup manqué ces derniers mois) : les 24 Heures Kayak 2011 auront-elles lieu ? Suspense ! Si c'est le cas, les changements dans l'organisation n'ont en tout cas pas plu aux candidats et aux spectateurs. L'édition 2011 pourrait donc être décisive, en plus d'être parsemée d'embûches.

 

- Le Défi des Collèges a vu l'établissement Saint-Félix d'Hennebont s'imposer.

 

- Face au manque de précipitations, une réunion sécheresse s'est tenue à la préfecture du Morbihan, Vannes, mais concernant la compétition de kayak, il a finalement été décidé qu'il n'y aurait pas de lâcher d'eau au barrage de Guerlédan en amont. Les 24 Heures se feront donc seulement avec un débit de 2 m3 par seconde, ce qui sera probablement moins spectaculaire, notamment dans le stade d'eau vive.

 

9 juin :

- Il y a à présent 88 équipes inscrites. Finalement, l'édition 2011 ne sera pas si désertée qu'on a parfois pu le craindre !

 

10 juin :

- Le Défi des Écoles est ré-organisé puisque les nouveaux kayaks ne sont pas encore là : il n'y a plus 2 kayaks biplaces par équipe mais 1 embarcation biplace et 2 monoplaces pour chaque école, les kayaks biplaces gonflables de Lochrist n'étant pas assez nombreux.

C'est finalement La Forgerine qui a remporté ce Défi des Écoles 2011, alors que le vainqueur en titre, Le Ménez, a terminé 3è.

 

- L'autre événement de la journée a été, enfin, l'arrivée des 130 nouveaux kayaks gonflables (achetés par Lochrist spécialement pour les 24 Heures Kayak ; un maximum de 120 étant mis à disposition pour cette édition) vers la fin de l'après-midi. Ils étaient arrivés au port de Fos près de Marseille lundi et il a fallu les faire traverser la France le plus rapidement possible.

 

11 juin :

- La 11è édition des 24 Heures Kayak a débuté le 11 juin 2011, à 15h. Le "11" semble très apprécié par les 24 HK...

 

12 juin :

- L'équipe "Team Oasis" a remporté ces 24 Heures Kayak 2011 sous la pluie le dimanche à 16h, avec un total de 30 tours, écrasant de plus d'un tour ses principaux poursuivants, les "Smarties" et les "Perd Pas De Temps Gontran" - ces derniers se sont tout de même consolés avec le prix de la meilleure ambiance.

Seule une petite demi-douzaine d'équipes, sur les 90 inscrites au total, n'a pas eu le courage de reprendre la compétition le dimanche matin, quand le départ a été donné à 10h sous les premières gouttes de pluie et avec les premières rafales de vent qui ont beaucoup déstabilisé les kayaks durant la journée.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article